top of page

Préparer sa retraite grâce à l’immobilier

Dernière mise à jour : 11 mars 2021


Certes, la pierre n’est pas la seule possibilité, mais elle est incontestablement l’une des plus adaptée à une stratégie de constitution de revenus complémentaires pour votre retraite.

Pourquoi ? Voici quelques raisons.


L’immobilier est un placement relativement sûr

En effet, si la courbe des valeurs immobilières peut, évidemment, subir des variations, celles-ci sont beaucoup moins brutales et d’une amplitude moindre que la courbe des valeurs financières.

Un investissement immobilier est un actif tangible

Il en restera donc toujours quelque chose qui, le cas échéant, peut même servir de résidence principale au moment de la retraite. De fait, certains épargnants achètent, une quinzaine d’années avant leur retraite un logement qu’ils mettent en location, avant de l’occuper à leur tour.


La pierre est l’un des rares actifs à pouvoir s’acheter à crédit

Grâce aux taux d’emprunt toujours très intéressants, et par effet de levier, la pierre permet de se retrouver, sans gros effort financier, après quelques années, propriétaire d’un patrimoine valorisé qui servira à compléter sa pension de retraite.


L’immobilier peut-être aussi un outil de prévoyance

En effet, cet achat immobilier possible à crédit fait ainsi bénéficier le souscripteur du système de prévoyance le moins cher du marché, via l’assurance décès-invalidité ! En cas de soucis, le souscripteur ou le co-emprunteur voit ses finances sécurisées et sa stratégie retraite non remise en cause par un accident de la vie qui, en d’autres circonstances, pourrait avoir de graves conséquences financières.


L’immobilier permet aux investisseurs de bénéficier d’intéressantes économies d’impôts

Grâce à plusieurs dispositifs fiscaux avantageux mis en place depuis quelques années, ces économies d’impôts réalisées grâce à votre acquisition vont gonfler le capital réservé pour la retraite ou être réinvesties pour être capitalisées.


En partenariat avec ISelection


Comentários


Os comentários foram desativados.
bottom of page