top of page

Dans la peau d’un gérant immobilier


Avec Margaux Bonte, Fund manager chez THEOREIM


Minute courtier : Pouvez-vous vous présenter ?

Margaux Bonte : En tant que Fund Manager, je suis la garante de la mise en œuvre de la stratégie des fonds d’investissements immobiliers. Je définis et propose les moyens de la réaliser tout en garantissant le respect des engagements contractuels et des contraintes réglementaires.

Mes principales missions consistent à sourcer des opportunités d’investissement en ligne avec nos convictions de marché, à les étudier, à sélectionner celles qui délivreront une performance optimisée face aux risques et à participer à la prise de décisions d’investissements, appelés à constituer les portefeuilles.

Dans le cadre de mes missions, j’assure l’analyse de l’ensemble des participations détenues par les fonds afin de garantir les orientations de gestion en termes de secteurs, de pays et de style de gestion. Je mets en œuvre, en cohérence avec les objectifs des fonds, une stratégie de levier et garantis la bonne gestion de la dette. Et je pilote les fonds en termes de performance, compte tenu de l’évolution de l’environnement tant immobilier que financier.

Enfin, je contribue à l’ensemble des reportings afférents aux fonds et aux échanges avec les actionnaires.



Minute courtier : En quoi consiste votre job ?

Margaux Bonte : En tant que gérant de fonds en multigestion et en architecture ouverte, je suis en contact quotidien avec le marché auprès de nos partenaires sociétés de gestion, assets managers et brokers immobiliers en France et en Europe pour sélectionner des gérants immobiliers spécialisés par classes d’actifs, stratégies d’investissement ou pays. L’objectif étant de construire un portefeuille résilient et extrêmement diversifié, permettant de donner accès à des expertises institutionnelles.

Les missions sont très variées et chaque journée est différente mais elles sont généralement remplies d’échanges avec des équipes dotées d’un savoir-faire unique. Par exemple, au cours des derniers mois, nous avons investi dans des fonds institutionnels dédiés respectivement à l’enseignement supérieur, à la logistique urbaine et aux datacenters.



Minute courtier : Une journée type ?

Margaux Bonte : Dans le contexte actuel marqué par l’inflation et le conflit russo-ukrainien, les journées sont intenses. Elles débutent généralement par une revue du newsflow, l’actualité financière ne dort jamais, nous prenons le temps chaque matin d’en analyser les conséquences potentielles. Nous assurons également la gestion opérationnelle des portefeuilles comme le suivi et l’ajustement des positions.


Minute courtier : Votre plus belle expérience d’investissement ?

Margaux Bonte : La beauté de notre métier est que nous investissons aux côtés de partenaires passionnés et experts dans leurs domaines. Lors de nos due diligences, une grande attention est portée à la qualité des équipes de gestion et chaque investissement est réalisé avec convictions.

Nous avons par exemple validé l’investissement dans un fonds que je trouve exceptionnel et qui est exclusivement dédié aux institutionnels dont l’objectif est de transformer des actifs bureaux obsolètes, en les rénovant et en les repositionnant afin qu’ils répondent aux normes internationales les plus exigeantes en termes de confort, de bien-être, de durabilité et d’efficacité énergétique.



Minute courtier : Votre période la plus difficile ?

Margaux Bonte : Dans un contexte de marché incertain, un des challenges est de construire un portefeuille immobilier permettant de travers les cycles et les évolutions de marché de la meilleure façon possible. La multigestion permet en effet d’adapter l’allocation du portefeuille aux Momentum de marché, l’objectif est donc de sélectionner les vrais sachants qui anticiperont ces potentiels ajustements du marché.



Minute courtier : Vos convictions ?

Margaux Bonte : J’ai la conviction que les ambitions environnementales, la révolution digitale et le confort d’usage affectent nos modes de vie et de travail et impacte directement l’immobilier dans ses usages. L’objectif sera de répondre à cette demande par l’émergence de nouveaux concepts au travers du repositionnement d’actifs immobiliers existants et du développement de nouveaux projets combinant démarche ESG, connectivité et expérience client.



Minute courtier : Une anecdote sympa ?

Margaux Bonte : Je n’aurais jamais imaginé cette belle aventure entrepreneuriale chez THEOREIM en acceptant mon alternance en structuration de fonds immobilier dans l’équipe de Romain Welsch chez BNP Paribas REIM en 2016.


Comentarios


bottom of page