top of page

Dans la peau d'un multi-gérant


Avec Axel Wallen, Gérant-Analyste Multigestion chez DNCA Finance


Minute courtier : Pouvez-vous vous présenter ?

Axel Wallen : Je suis Axel Wallen, Gérant-Analyste Multigestion chez DNCA Finance. J’ai intégré la société en 2015 après une première expérience au sein d’un cabinet de gestion de patrimoine. Cette première expérience a confirmé ma vocation pour les métiers de l’ « épargne » en me permettant d’accompagner de manière très concrète le financement des projets de vie des clients du cabinet.

Cette proximité avec les besoins des épargnants m’accompagne toujours chez DNCA Finance ou j’interviens aujourd’hui dans le cadre de la gestion de portefeuilles en architecture ouverte, de l’allocation d’actifs et de la sélection de fonds à destination de clients institutionnels, CGP et particuliers.



Minute courtier : En quoi consiste votre job ?

Axel Wallen : En tant que Gérant de portefeuilles, ma principale mission consiste à gérer les capitaux qui me sont confiés afin de les faire fructifier. Pour aboutir à ce résultat et ainsi construire des portefeuilles robustes, une analyse au préalable des fonds doit être faite afin de définir notre univers d’investissement. Chez DNCA nous portons tous une double casquette, Gérant et Analyste, nous considérons que l’un ne peut aller sans l’autre.

La première étape, consiste à étudier de manière approfondie l’environnement économique et ce sur toutes les zones géographiques (Europe, Etats-Unis, Marchés Émergents, etc.). Cette étape est déterminante pour fixer l’allocation entre les classes d’actifs (actions, taux, etc.). Nous analysons également les fondamentaux des fonds composant l’univers d’investissement, ceux jugés attractifs intègrent nos portefeuilles. Cette approche est complétée par une gestion tactique visant à optimiser le couple rendement/risque des portefeuilles. Nous pilotons de manière dynamique le niveau de risque global via une exposition au instruments financiers dérivés



Minute courtier : Une journée type ?

Axel Wallen : Dans le contexte actuel marqué par l’inflation et le conflit russo-ukrainien, les journées sont intenses. Elles débutent généralement par une revue du newsflow, l’actualité financière ne dort jamais, nous prenons le temps chaque matin d’en analyser les conséquences potentielles. Nous assurons également la gestion opérationnelle des portefeuilles comme le suivi et l’ajustement des positions.


Minute courtier : Votre plus belle expérience d’investissement ?

Axel Wallen : Début novembre 2020, les marchés sont à un point de bascule. Les facteurs de risque sont importants alors que nous traversons avec la Covid une des crises les plus fortes de notre histoire. Les élections aux États-Unis sont proches de leur conclusion, ce qui ajoute de la nervosité à des marchés qui n’en manquent pas. Dans un univers pourtant risk off, nous avons augmenté l’expositions de nos portefeuilles aux actions, fidèle à notre approche contrariante.

Ces anticipations ont été payantes, le 3 novembre la victoire de Joe Biden est annoncée, suivie le 9 novembre par l’annonce de Pfizer-BioNtech que le vaccin contre la Covid 19 est efficace à 90%. Ces deux nouvelles ont été favorablement accueillies par les marchés financiers qui ont réalisé une performance notable, tout comme nos portefeuilles d’investissement.



Minute courtier : Votre période la plus difficile ?

Axel Wallen : La période actuelle est, selon moi, la période la plus difficile. L’environnement dans lequel nous naviguons actuellement est inédit à plus d’un titre. Un environnement où les taux se tendent aussi fortement, un environnement où les actions et les obligations évoluent de pair à la baisse mais surtout un environnement où l’inflation est très importante. Ce cocktail est nouveau pour un grand nombre d’investisseurs financiers qui ont connu durant des années des taux bas et une inflation faible. Cela me rappelle mon père qui me disait encore il y’a quelques mois « vous avez de la chance, à mon époque on empruntait avec des taux à plus de 15% lorsque l’inflation était à plus de 13% ».



Minute courtier : Vos convictions ?

Axel Wallen : Depuis 2008 les marchés connaissent des périodes de crises de plus en plus marquées et de plus en plus violentes. Invasion Russe en Ukraine, inflation, pénurie de matières premières, l’environnement économique et financier est toujours plus mouvant et complexe et milite pour une gestion active et flexible. Nous sommes convaincus que la gestion active de convictions représente une véritable valeur ajoutée pour l’épargnant qui permet de construire jour après jour des portefeuilles résilients. Une autre de nos convictions repose sur le principe de diversification. Au sein de nos portefeuilles nous mettons en œuvre une large diversification selon 3 axes : classes d’actifs, géographique et selon les styles de gestion. Nous ne visons pas à promouvoir un style de gestion, une zone géographique ou une classe d’actifs en particulier mais à nous adapter aux évolutions des marchés de manière opportuniste.

Enfin si vous me demandez une conviction sur le contexte de marché actuel, je dirais qu’il faut conserver une approche défensive dans le pilotage de ses investissements. Les facteurs d’incertitude sont encore très nombreux et n’incitent pas à la prise de risque. A titre d’exemple, nous gardons des taux d’exposition aux fonds actions raisonnables et privilégions pour l’instant les actifs de performance absolue et à duration courte.


Comments


Commenting has been turned off.
bottom of page