top of page

2021 : La prévoyance au cœur de vos stratégies

Dernière mise à jour : 31 janv. 2021


Les tendances lourdes qui s’annoncent dans le domaine de la protection sociale et les craintes qui les accompagnent renforcent l’intérêt des solutions de prévoyance individuelle dans une démarche patrimoniale globale.

L’année 2020 a été marquée par un contexte sanitaire et sociale intense. La pandémie de COVID-19 et les mesures de confinement ont notamment mis en évidence la grande précarité sociale de certains professionnels libéraux. Ces derniers ne sont pas obligatoirement couverts en cas d’arrêt maladie à la différence des travailleurs affiliés au régime général de la Sécurité sociale.


Il existe bien quelques dispositifs pour les professionnels du secteur médical et les experts-comptables, mais l’indemnisation ne démarre qu’au-delà de 90 jours d’arrêts. C’est au vu de ces carences, qu’un amendement au PLFSS 2021, a été voté en première lecture par l’Assemblée Nationale. Il instaure au 1er juillet 2021 un régime obligatoire d’indemnisation des arrêts de travail pour ces professionnels.

Est-ce suffisant ? C’est à cette question que devra répondre le professionnel du conseil dans le cadre de son approche patrimoniale globale.


Force est de reconnaître, que la crise sanitaire révèle des craintes profondes chez les travailleurs indépendants. De fait, ils ont sur la prévoyance individuelle une oreille plus attentive qu’auparavant. C’est un atout pour les conseillers mais c’est aussi un défi de conseil face à une clientèle de plus en plus exigeante.

Plus que jamais, la prévoyance est un marché qui suscite l’intérêt. La concurrence se fait plus vive. C’est un avantage car plus d’acteurs. Mais ça oblige le professionnel du conseil d’avoir une vue globale de l’offre en plein développement.


Ce contexte concurrentiel se traduit par un renforcement de l’obligation de conseil des intermédiaires d’assurance qui a pour objet de prendre en compte l’environnement personnel et professionnel pour apporter la meilleure solution à son client. La prévoyance doit naturellement être incluse dans cette approche.


Le potentiel de distribution des conseillers concernant les solutions de prévoyance individuelle et important. Il nécessite de lever certains freins inhérents à la technicité et la complexité de ces produits. Face à ses freins, les fournisseurs adaptent leurs formations et la pédagogie commerciale.

Pas de doute, l’année 2021 ouvre une dynamique nouvelle vers plus de conseil, d’excellence, de pertinence et d’efficacité commerciale. C’est une opportunité mais plus encore une nécessité car leur clientèle patrimoniale est très courtisée dans le domaine de la prévoyance.


Benoît SEBILLE, Responsable Prévoyance

En partenariat avec Aviva


Comentarios


Los comentarios se han desactivado.
bottom of page