top of page

Mandarine Global Transition - 2 ans d'engagement pour le climat

Dernière mise à jour : 27 mars 2022


En deux ans d’existence, la stratégie Global Transition de Mandarine, consacrée à la transition écologique vers une économie décarbonée, a déjà collecté plus de 650 millions d’euros. Un succès commercial qui traduit l’intérêt des investisseurs, aussi bien français qu’étrangers, pour cette thématique. Labellisé Greenfin à sa création, le fonds a par ailleurs conduit Mandarine à rejoindre l'initiative 1% pour la Planète en fin de l'année 2021, ce qui engage la société à verser 1% des frais de gestion du fonds aux projets environnementaux.


Minute Courtier : "On imagine que la réalisation de la transition environnementale requiert un important recours aux technologies. Une baisse des valeurs technologiques en 2022 vous inquiète-t-elle ?"

Nicolas Strippe - Mandarine Gestion : "Thematics Meta Fund est constitué de chacune des stratégies globales de la gamme de Thematics Asset Management et offre ainsi une exposition diversifiée et équilibrée à ces thèmes cruciaux à travers un seul et unique véhicule avec un rééquilibrage mensuel. Il investit directement dans les actions des entreprises (ce n’est pas un fonds de fonds et il n’y a pas de frais supplémentaires)."


Minute Courtier : "Mandarine Global Transition a-t-il profité de la bonne performance des marchés actions l’année dernière ?"

Nicolas Strippe - Mandarine Gestion : "En réalité, le secteur technologique ne représente que 14 % de notre fonds. Nous investissons sur des secteurs en transition, donc principalement l’industrie, la production d’énergie, la construction, l’agriculture…Nous y cherchons les acteurs les plus avancés, qui utilisent pour cela des innovations différenciantes. L’autre sujet de 2022 est celui de l’inflation, auquel nous nous préparons en privilégiant les entreprises moins valorisées mais à fort potentiel. Nous avons diminué de 30 % à 15 % le poids des énergies propres, notamment américaines et européennes, car leurs valorisations étaient très élevées – sans compter le retard pris par le plan Biden « Build Back Better ». Nous avons acté le changement conjoncturel qu’imposent l’inflation et la compression des multiples."


Minute Courtier : "On entend beaucoup parler de l’hydrogène, est-ce un secteur que vous privilégiez dans le fonds ?"

Nicolas Strippe - Mandarine Gestion : "L’hydrogène a un grand potentiel en tant qu’énergie, mais beaucoup moins en termes d’investissement. Nous y avons diminué notre exposition car la Chine en a fait une de ses priorités. Cela signifie qu’elle va investir massivement, voire même produire à perte, pour favoriser ses entreprises. Pour les autres, la pression concurrentielle sera difficile à suivre. Nous sommes plus intéressés par le stockage de l’énergie, une technologie qui arrive à maturité. Nous étudions toutes les solutions disponibles, comme celles basées sur les batteries lithium-ion, et qui permettront de mieux exploiter et utiliser les énergies renouvelables."



En partenariat avec Mandarine Gestion





Comments


bottom of page